archives : Jeff Bezos CEO d’Amazon s’attaque au marché français de l’E-shoes

Vous aviez déjà le choix entre la livraison rapide avec retour-échange gratuit par les pure players Sarenza ou le site Spartoo pour un choix plus large, des boots pour la ville et la neige de Sorel (en photo plus bas) aux escarpins de Unisa ou Maloles, ou encore les collections luxe (Marni, Chloé, Fendi, Prada …) de Net-A-Porter et Yoox qui livrent partout sur la planète.

Sans compter les sites généralistes qui offrent également un large choix de chaussures comme celui de Zara qui a été mis en ligne à la rentrée ou le déjà classique Vente-Privée. Ou des largeurs spécifiques comme Castaluna qui propose des bottes pour les mollets bien galbés.Voici que le géant Amazon (via sa filliale France) veut sa part du gateau et lance sa e-boutique Javari, chaussures et sacs. On y trouve également de la bagagerie et des accessoires, le tout pour les femmes, les hommes et les enfants. Comment se différencier sur ce marché ? Des pionniers nord américains proposaient déjà des délais de retours et échanges très longs.

Zappos (entreprise dans laquelle Amazon a investi, dirigée par le charismatique serial entrepreneur Tony Hsieh, à voir et écouter sur Google Talks) est par exemple considéré comme un leader en matière d’experience d’achat et a pour sûr inspiré les créateurs de Javari. Zappos a pour valeur ajoutée son niveau de service et un catalogue produit qui va de The North Face et Columbia à Emilio Pucci ou Gossip Girl. Javari joue avec le même jeu de cartes que Zappos et affiche avec provocation la possibilité de retour et remboursement de 365 jours !!! En plus d’un service de livraison très rapide puisque les chaussures sont expédiées le jour même si vous passez votre commande avant 15hr, un avantage que proposait déjà Sarenza … En revanche pour le choix il va falloir être patient et compter sur la puissance de négociation avec ses partenaires d’Amazon France, car si vous cherchez des Manolos ou des modèles de créateurs, rien de probant pour l’instant. Aux américains la puissance, aux frenchy le style ?

L’avantage des sites existants est pour sûr leur gamme très étendue et leur originalité. Beaucoup se sont déjà attaqués aux marchés limitrophes, se développant en Europe, ce qui est certainement la stratégie d’Amazon avec ce site que l’on pourrait qualifier de pilote. Et certainement un bon hub d’entrée pour les marques partenaires de Zappos et Amazon qui bénéficieraient de cette passerelle pour pénétrer ou se développer sur le marché européen. Plus petits, les sites français ont dû se faire connaître en alternant communication média et hors média. C’est le cas de Sarenza qui a lancé un événement atypique jusque là : le championnat national de Course en Escarpins ! Les autres proposent des magazines avec des interviews, des blogs, des limited editions, etc …

En tout cas l’arrivée de Amazon (qui fête les 10 ans de son site en France) sur le marché de la vente de chaussure en ligne souligne le potentiel de croissance de ce secteur et la garantie que vos Louboutin ou vos Crocs seront toujours à un click de votre bureau ou de votre villa de Ramatuelle !

javari.fr, zappos.com

par /AFV copyrights Chie Miera Amazon France, Sarenza, Sorel.


Extrait du communiqué AFP du 06/10/10

Si sur le site français c’est le fondateur et CEO d’Amazon, Jeff Bezos qui s’exprime directement capitalisant sur son capital sympathie et ‘ré-assurance’, pour l’AFP c’est François Saugier, directeur mode et sport d’amazon.fr qui commente l’arrivée de Javari : “Amazon s’est construit initialement autour de la vente de produits culturels et a étendu son activité aux produits techniques, de mode et d’équipement de la personne, avec l’objectif de “proposer l’offre la plus large possible”, a-t-il rappelé. Après le lancement de Javari, Amazon conservera néanmoins une offre chaussures et accessoires. “On commence avec 100 marques dans lesquelles figurent la plupart des marques emblématiques sur le marché de la chaussure en France. On va avoir également un peu de marques haut de gamme et des marques rares sur le marché français”, a-t-il indiqué. “Cela correspond à 6.000 modèles différents. Ce n’est que le début, on va en rajouter toutes les semaines”. A titre de comparaison, dans le même secteur, le site Spartoo affiche 500 marques et plus de 15.000 modèles, Sarenza plus de 300 marques et plus de 10.000 modèles.

About businessmadame

founder of Business Madame ... since 2007

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: