SOSH for free : rencontre avec Eve Hohman pendant la SOSH Freestyle Cup à Marseille. 

Eve Hohman_SOSH_Freestyle Cup

En juin j’ai eu la chance de passer trois journées éléctriques à Marseille avec Sosh dans le cadre de la Sosh Freestyle Cup 2015. Evénement devenu une institution en quelques années, la Sosh Freestyle Cup est le rendez-vous des sports innovants, de glisses mais pas que ! Rassemblement de sportifs partageant des valeurs de fun, de pop culture, de dépassement bien entendu, Sosh Freestyle Cup associe aussi le temps d’un long week-end des passionnés d’environnement, des profesionnels privilégiés qui se donnent pour mission de partager leur passion avec le plus grand nombre ! Et oui cet événement est complètement gratuit et ouvert à tous. L’esprit Sosh for free ! Apprendre le paddle ou le BMX avec le champion de la discipline alors que son titre est en jeu est alors possible ! Une initiative exceptionnelle dans sa forme autant que dans ses ambitions et son état d’esprit. C’était aussi pour moi l’occasion de rencontrer les sportives professionnelles que j’avais interviewé l’année dernière : Marie Desandre Navarre et Charlotte Consorti, membres du Team Sosh. Et de faire connaissance avec d’autres riders du Team Sosh dont je partagerai les profils avec vous cet automne !

Eve Hohman, nouvelle Directrice Générale de Sosh, était du voyage pour nous faire découvrir et surtout vivre les valeurs de la marque. Au bord de la piscine, entre une course de 5 Km avec Roxy et une virée en Harley Davidson dans les calanques, j’ai pu faire le point sur la marque mais aussi sur son parcours et ses ambitions pour Sosh.

Ci-dessus quelques sportives membres du Team Sosh et du Team Roxy: Anne-Flore Marxer, Marie Desandre Navarre et Caroline Taburet.

BM : Merci de me consacrer ce moment Eve. Quelle journée et déjà que de beaux moments avec Sosh ! Revenons sur votre parcours.

EH : J’ai pris mon poste il y a un mois. Auparavant j’ai été Responsable Marketing pour l’activité Mobile Sosh (ndlr : hors Internet), pendant deux ans. J’ai commencé au sein du groupe Orange il y a 8 ans, en 2007 alors jeune diplômée. Et pendant deux ans j’ai été commerciale en agence entreprise sur le terrain. Puis j’ai rejoint le siège au sein des équipes marketing dédiées aux offres Mobile avant de rejoindre le ‘team’ Sosh.

BM : Commencer par la vente cela a-t-il été un choix ?

EH : Oui cela correspondait à un vrai choix. Après avoir effectué mes stages au sein de grandes entreprises comme Coca-Cola et L’Oréal pendant mes années d’Ecole de Commerce, j’avais vu la partie conception de produit. Il me manquait la partie concrète : savoir comment raisonne un client, comment se passe la relation client …. Faire du marketing a toujours été un objectif dès le début mais je savais que je me plairai et que j’aurai envie d’évoluer au sein du groupe Orange. Expérimenter le terrain et connaitre le métier de commercial me semblait essentiel pour être cohérente dans mes futures fonctions marketing.

BM : … en même temps au sein de Sosh vous êtes très loin du BtoB ? Aujourd’hui votre quotidien est au service d’une offre très grand public !

EH : C’est vrai que c’est un grand écart … mais mon ‘apprentissage’ en agence m’a permis de travailler des qualités essentielles : résister à la pression, savoir m’adresser à des clients exigeants et seniors dans leur approche … Mon quotidien en agence commerciale consistait à satisfaire une clientèle de Directeurs des Achats ou des DOSI. C’est ce qui est exceptionnel au sein d’un groupe comme Orange : on peut y apprendre plusieurs métiers ou compétences. Certaines me serviront plus tard.

BM : Bien que Sosh soit loin du modèle BtoB … son public cible reste très exigeant en terme d’usages, de profil … Il s’agit de cette génération Y ou Z qui sait se montrer très difficile et super experte car elle a ‘tout compris’ ! Quelle pression !

EH : Aujourd’hui nous nous adressons plutôt à la partie émergente de la génération Z … C’est vrai que cette génération est exigeante et c’est un challenge de tous les jours ! Notre marché est très concurrentiel mais dans tous les cas nous nous devons de penser que tous les clients sont exigeants. C’est un devoir lorsque l’on fait du marketing et que l’on créé des offres clients. On ne peut pas imaginer que le client n’ayant pas toutes les clés qu’il ne comprendra pas tout etc … Même si les choses pouvaient fonctionner comme cela ce ne serait en aucun cas notre stratégie. Nous voulons être justes et transparents envers le client. Tout au long de sa vie de client, il doit être extrêmement bien considéré et cela vaut pour tous les segments d’activités. Egalement hors télécoms.

BM : Qu’est-ce qui a changé depuis que Sosh est arrivé sur le marché ? en 4 ans ?

EH : La marque a gardé une identité très forte. Avec des valeurs de glisse, de liberté, sans engagements. Sosh est une marque pop et drôle. Pop au sens de populaire, mais aussi comme créative et haute en couleurs ! Mais nous avons aussi dû nous rendre à l’évidence que le digital n’est pas réservé aux jeunes urbains. L’idée selon laquelle notre offre se limite aux jeunes est fausse. Nous proposons des forfaits basiques avec du téléphone et du SMS mais aussi avec des forfaits très enrichis avec de la 4G et du roaming pour consommer à l’étranger. Nos clients sont des personnes autonomes, qui souhaitent maîtriser leur budget, qui considèrent que tous les services d’accompagnement ne sont pas forcément essentiels.

BM : Il ne s’agit donc plus uniquement de ‘digital natives’ mais plutôt d’un segment sensible au low cost ?

EH : ‘Low cost’ n’est pas un mot taboo. Objectivement notre structure de couts est construite sur ce modèle d’optimisation. Le mot ne doit pas faire rougir et peut prendre son sens si l’on lui attribue justement de vrais standards et en matière de qualité de service. Nous n’avons pas de boutiques mais notre offre elle n’est pas low cost, elle n’est pas au rabais. Nous offrons aussi le meilleur du réseau Orange, sur les réseaux sociaux un conseiller client répond dans l’heure en moyenne aux demandes des clients.  Nous délivrons une expérience digitale optimale !

BM : Seraient-ce les comportements, les usages qui auraient évolué … Des comportements propres aux communautés Sosh et en phase avec vos valeurs communes ?

EH : Précisément Sosh ne s’adresse pas à des cibles d’ages. Nous ne souhaitons pas nous disperser. La glisse et la musique restent très aspirationnels. Nos territoires d’expression de marques n’excluent personnes. Meme si l’on ne surfe pas ou que l’on ne fait pas du BMX tout les week-ends, ces valeurs touchent nos utilisateurs. Nos valeurs fondatrices : la culture pop, la liberté, le digital, la transparence et ‘du fun’ … Sans être une valeur fondamentale, la musique reste proche de la marque Sosh.

“Le digital n’est pas réservé aux jeunes urbains. L’idée selon laquelle notre offre se limite aux jeunes est fausse.” Eve Hohman, Directrice Générale, Sosh.

BM : On retrouve aussi la musique chez Orange ….

EH : Les deux marques se nourissent mutuellement. Elles sont complémentaires. Bien sûr les valeurs Orange sont légitimement liées à l’histoire de la marque France Télécom et donc des attributs d’innovation, de solidité, de fiabilité.

BM : Sosh est-elle une marque passerelle avec un objectif de progression ?

EH : L’on observe aussi le schéma inverse de clients Orange qui cherchent une offre sans ce qu’ils estiment eux être ‘superflus’.

BM : Bien sûr cela vous gênera et le parcours, la maturité et les enjeux restent différents mais ayant rencontré Delphine Ernotte à plusieurs reprises je ne peux m’empêcher de faire la comparaison ? Ou au moins d’aborder le sujet.

EH : Delphine Ernotte avait un profil d’ingénieur. Je prend (humblement) la comparaison comme un compliment bien sûr bien que mon profil soit très différent. Mon parcours au sein du groupe n’est pas le même. Par exemple je ne pense pas que mon expérience à des fonctions commerciales ait beaucoup influencé le choix de mon profil pour la direction générale de Sosh. Je pense à d’autres compétences. Bien que l’équipe dédiée à Sosh soit limitée à une vingtaine de personnes, la manager implique de savoir travailler de façon très transversale avec l’ensemble des expertises maison et orchestrer un service qui vise plus de 2 millions de clients. Proportionnellement 1 client sur 10 utilisant le réseau Orange est un client Sosh.

BM : Eve, un mois après avoir pris vos fonctions de Directrice Générale, quelle est votre feuille de route ?

EH : Elle est multiple : conforter notre position de référent sur le marché des ‘smart shoppers’, et ce sans concurrencer Orange. Et maintenir une veille active face des concurrents très agressifs commercialement. Le digital est sur notre feuille de route bien entendu. Notre communauté de client reste au coeur de mes préocupations d’un point de vue stratégique autant qu’opérationnel. La marque doit nous permettre de travailler dans la co construction avec eux.

BM : Pourriez-vous me citer des start ups ou tendances marketing actuelles qui vous inspirent ?

EH : Alors forcément il s’agit d’expériences utilisateurs connectées et impeccable dans leur exécution ! Je suis très attentive au modèle Uber ou à Airbnb par exemple. Bien que totalement digitales et s’appuyant sur une simple application ces entreprises placent l’utisateur au coeur de leur réflexion. Il ne s’agit pas d’analogies avec Sosh par ailleurs.  Sinon je suis aussi tout à fait capable d’une activité non connectée ! Même si elle commence aussi sur You Tube : le tricot. C’est un de mes passes-temps personnel favori et au delà de la recherche de tutoriaux sur la toile j’apprécie de partager des conseils à ma mercerie de quartier !

@soshfreestylecup @sosh_fr @roxy

sosh freestyle cup x roxy marseille 2015 kite surf

35_shot_22_kz_1113_01865-bw SP14_Outdoor Fitness_Russi_I2D3476_bw

About businessmadame

founder of Business Madame ... since 2007

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: